D'hier à aujourd'hui

Biographie

  • 1907-1925 : Enfance et adolescence Open or Close

    C'est à Valcourt, dans les Cantons-de-l'Est du Québec, au Canada, que Joseph-Armand Bombardier voit le jour le 16 avril 1907. Personne, dans ce paisible village agricole, ne se doute du destin exceptionnel réservé au nouveau-né.                                

  • 1926-1938 : Premiers succès Open or Close

     

  • 1939-1945 : Les années de guerre Open or Close

    Le succès de l'autoneige B7 est tel que, déjà en 1939, L'Auto-Neige Bombardier ne suffit plus à la demande. Une usine moderne d'une capacité annuelle de 200 véhicules est construite en 1940. Elle sera inaugurée le 29 janvier 1941 sous l'enseigne L'Auto-Neige Bombardier.

  • 1946-1948 : Essor d'après guerre Open or Close

     

  • 1949-1958 : Les véhicules industriels Open or Close

    Alors que tout laisse présager un bel avenir à L'Auto-Neige Bombardier Limitée, de nouvelles difficultés surgissent en 1948-1949. Un hiver peu neigeux et, plus néfaste encore, une politique du gouvernement québécois, qui prône le déneigement obligatoire de toutes les routes rurales, portent un dur coup au marché des autoneiges. En un an, les ventes de l'entreprise chutent de près de un million de dollars.

  • 1959-1964 : La motoneige Ski-Doo® Open or Close

    À la fin des années 1950, l'entreprise de Valcourt est redevenue très prospère, comme en témoignent ses ventes de 3,5 millions de dollars et ses bénéfices de l'ordre de 850 000 dollars en 1958-1959. La période qui commence alors donnera le jour à la plus importante invention de Joseph-Armand Bombardier. Il s'agit, bien sûr, de l'invention de la motoneige, commercialisée sous la marque Ski-Doo®. Cette invention marquera la concrétisation d'un rêve de jeunesse et aura une profonde influence sur la prospérité et l'avenir de L'Auto-Neige Bombardier Limitée.

    Une autoneige « miniature »